Netflix : anticipe moins de nouveaux abonnés que prévu au T3

Share

" Cependant, comme attendu, la croissance ralentit au fur et à mesure que les consommateurs se remettent du choc initial de la COVID-19 et des mesures de restriction", souligne le groupe, qui n'anticipe que 2,5 millions de nouveaux abonnés payants au troisième trimestre.

La plateforme de streaming vidéo vient d'enregistrer un autre trimestre de popularité, ajoutant 10,1 millions de nouveaux abonnés payants au deuxième trimestre 2020 - battant ainsi les propres estimations de la société faites au cours de son premier trimestre, qui suggéraient qu'elle pourrait en ajouter environ 7,5 millions.

Depuis le début de l'année, Netflix a donc attiré près de 26 millions de nouveaux abonnés (contre 12 millions sur la même période il y a un an), ce qui est quasiment autant que les 28 millions de nouveaux abonnés sur l'ensemble de l'année 2019. Netflix a en outre presque triplé ses bénéfices sur un an, à 720 millions de dollars. Mais ajusté par action, la référence pour les investisseurs, le bénéfice s'élève à 1,59 dollar, là où les analystes anticipaient 1,81 dollar.

Le groupe a notamment dû faire face à des effets de change et à des changements au niveau fiscal. A Wall Street, le titre perdait environ 10% dans les échanges électroniques après la séance officielle.

Le site professionnel note toutefois que le si chiffre d'affaires de Netflix a augmenté de 25% pour atteindre 6,15 milliards de dollars, c'est un peu au-dessus des attentes (6,08 milliards). Des projets sont déjà bien repartis en Asie, dans quelques pays européens et en Amérique du Nord, même si "les tendances actuelles sur les nouvelles infections créent plus d'incertitude" aux Etats-Unis.

Dans la mesure où les temps de production sont assez longs, les lancements de séries et de films originaux prévus pour 2020 sont dans l'ensemble restés intacts, affirme Netflix. Pour 2021, si le groupe anticipe que le nombre de sorties sera "légèrement supérieur" à 2020, celles-ci "seront plus concentrées au deuxième semestre" précise le groupe. " La pandémie et les arrêts de production ont un impact similaire sur nos concurrents et fournisseurs".

Netflix fait la promotion de son directeur du contenu, Ted Sarandos, au poste de co-PDG et rejoindra le conseil d'administration, a annoncé jeudi la société.

Netflix continue de croître. "Nous avons également nommé Greg Peters pour être notre chef Directeur d'exploitation, en plus de son rôle de chef de produit", a déclaré Hastings dans un communiqué de presse.

Côté films, Da 5 Bloods de Spike Lee, Extraction avec Chris Hemsworth et The Wrong Missy avec David Spade ont particulièrement bien marché.

Share