Covid-19: L'OMS arrête les les essais cliniques de lopinavir/ritonavir

Share

Et d'après le communiqué parvenu à la même source, les résultats préliminaires montrent que l'hydroxychloroquine ou l'association de lopinavir et de ritonavir ne réduisent pas ou très peu la mortalité des patients hospitalisés atteint par la Covid-19, par comparaison aux soins standards... "Les enquêteurs du procès de solidarité mettront fin aux procès avec effet immédiat ", a indiqué l'agence dans le dossier. La liste des médicaments potentiels contre le Covid-19 continue de se réduire: après l'hydroxychloroquine, les essais cliniques européens Solidarity et Discovery ont, jugé inefficace et suspecté d'effets indésirables.

Selon l'OMS, les résultats préliminaires de l'essai ne font apparaître, sur les patients auxquels ont été administrés ces deux traitements, que "peu ou aucune réduction de la mortalité". Il ne reste plus qu'actuellement que les tests sur le remdesivir et possiblement de l'interféron bêta. Elle envisage "préparer " une prépublication de ces résultats.

Cela a été annoncé par l'organisation dans une déclaration dans laquelle il a souligné que cette décision survient après avoir " accepté " la recommandation du Comité directeur international du procès de solidarité d'interrompre les "bras hydroxychloroquine et lopinavir / ritonavir de l'essai".

L'OMS avait déjà interrompu ses essais d'hydroxychloroquine, citant " Les préoccupations de sécurité, " après une prestigieuse revue médicale britannique, The Lancet, a publié une étude sur les effets secondaires du médicament, qui comprenait un taux de mortalité plus élevé chez les patients Covid-19.

Finalement, l'OMS a repris les essais, citant cette fois des doutes sur la recherche sur les effets secondaires elle-même.

Share