Affaire Weinstein : Un accord trouvé pour un fonds d'indemnisation des victimes

Share

La procureure générale de New York, Letitia James, a annoncé de mardi 30 juin qu'un accord d'un montant de près de 19 millions de dollars avait été obtenu pour clore deux procédures judiciaires engagées par un groupe de femmes contre l'ex-producteur de cinéma Harvey Weinstein pour inconduite sexuelle. Si cet accord est validé par les deux juges décisionnaires, il devrait mettre fin à deux actions en justice: "l'action en nom collectif intentée en novembre 2017 et l'action intentée en février 2018 par la procureure de New York contre Harvey Weinstein, son frère Bob et leur société de production The Weinstein Company". Ils ont notamment souligné qu'Harvey Weinstein n'y acceptait aucune responsabilité pour ses actes, qu'il ne contribuerait pas financièrement au fonds, et que les victimes qui voudraient poursuivre malgré tout les compagnies d'assurance du producteur et de sa société ne le pourront plus car elles seront libérées de toute obligation par l'accord.

"Après tout le harcèlement, les menaces, les discriminations, la justice va enfin être rendues pour ces victimes", se réjouit le procureur Letitia James. Louisette Geiss, l'une des femmes à l'origine de la plainte en nom collectif contre l'ex-producteur, s'est félicitée de la création d'un fonds qui permettra d'indemniser " beaucoup de victimes qui ont perdu leur carrière, et beaucoup plus ". Pendant plus de deux ans, mon bureau s'est battu sans relâche pour que justice soit rendue aux femmes dont la vie a été bouleversée par Harvey Weinstein. Il abondera un fonds mis en place pour toutes les victimes de Weinstein. "Je porterai toujours leurs histoires dans mon cœur et je ne cesserai jamais de me battre pour le droit de chaque personne à pouvoir travailler sans être victime de harcèlement".

Les avocats Douglas Wigdor et Kevin Mintzer, représentant six victimes présumées d'Harvey Weinstein, ont cependant dénoncé un projet d'accord "profondément injuste".

Accusé d'agressions sexuelles et de harcèlement par une centaine de femmes, Harvey Weinstein, 68 ans, a été jugé coupable d'un viol et d'une agression sexuelle par un jury new-yorkais en février dernier, une victoire historique pour le #MeToo.

Share