Pas de quarantaine pour Trump dans le New Jersey

Share

Le président américain Donald Trump a annulé vendredi à la dernière minute son départ pour le New Jersey où il devait passer le week-end, sur fond d'inquiétude croissante liée au regain de la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis.

Donald Trump doit se rendre ce week-end dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey, avec, comme à chaque fois que le président se déplace, des conseillers et un "pool " de journalistes.

Donald Trump affirme avoir voulu " rester à Washington pour (s)'assurer que la loi et l'ordre soient appliqués", le pays étant secoué depuis plusieurs semaines par des manifestations anti-racistes.

A Washington, une statue d'un général sudiste a été mise à bas et des manifestants se sont attaqués sans succès cette semaine à celle, située face à la Maison Blanche, de l'ancien président Andrew Jackson, un défenseur de l'esclavage. De longues peines de prison pour les actes hors-la-loi contre notre grand pays!

En vertu du même décret, le gouvernement fédéral pourra priver d'aides publiques certains États ou gouvernements locaux qui ne parviendraient pas à protéger les monuments publics, les mémoriaux ou les statues de la destruction et du vandalisme. Mercredi, les gouverneurs du New Jersey, du Connecticut et de New York ont annoncé qu'ils vont exiger des personnes qui s'étaient rendues dans ces États, une mise en quatorzaine, ou elles seront soumises à de fortes amendes.

En effet, le président Trump s'était récemment rendu dans l'Etat d'Arizon qui est considéré comme l'un des endroits à haut risque de contamination.

Share