Microsoft décide de fermer la quasi totalité de ses magasins

Share

Certains étaient temporairement clos pour cause de pandémie, ils ne rouvriront pas faute de modèle économique: Microsoft a annoncé ce vendredi qu'il allait fermer la quasi-totalité de ses magasins dans le monde, l'essentiel de ses ventes se faisant désormais sur internet.

Elle continuera à investir dans ses vitrines numériques sur Microsoft.com et ses ventes en ligne de Xbox et Windows, " touchant plus de 1,2 milliard de personnes chaque mois sur 190 marchés", selon la société. Mais d'après The Verge, ces espaces ne vendront plus de produits. Mais la pandémie mondiale liée au COVID-19 semble avoir incité l'entreprise à accélérer ses plans.

"Nous avons délibérément constitué des équipes avec des antécédents et des compétences uniques qui pourraient servir les clients de n'importe où".

"C'est un nouveau jour pour la façon dont les membres de l'équipe du Microsoft Store serviront tous les clients", a déclaré Porter. "Nous sommes enthousiasmés par la possibilité d'innover dans notre façon de nous engager auprès de tous les clients ". Toutefois, les " Microsoft Experience Centers ", où les visiteurs peuvent tester les produits de la marque, vont rester ouverts. Une fois ce changement effectué, les gens de New York, Londres, Sydney et Redmond pourront se rendre sur place pour voir les dernières technologies de Microsoft, mais ces endroits ne seront plus des boutiques liées à la vente. Microsoft envisageait déjà ce changement de stratégie avant la crise sanitaire; l'entreprise espérait fermer ses boutiques en 2021 pour se recentrer sur le web, mais a finalement décidé de profiter des fermetures provisoires pour précipiter cette stratégie.

Les membres de son équipe vont continuer de servir les consommateurs, les petites entreprises, le secteur de l'éducation et des entreprises, en se concentrant sur les ventes, la formation et le support. Par ailleurs, aucun licenciement ne devrait résulter de la fermeture des magasins de Microsoft puisque les employés de ces magasins continueront à porter assistance aux clients depuis les bureaux de la firme. Ensuite, l'entreprise s'efforcera de renforcer ses offres numériques et son assistance clientèle virtuelle, notamment en déployant de nouvelles fonctionnalités telles que "l'assistance vidéo à la vente 1:1 ".

Share