Juninho déplore un souci de mentalité — Lyon

Share

Le directeur sportif lyonnais a déclaré qu'il serait très content si le onze type de son équipe était composé uniquement de jeunes.

Il n'est pas évident pour Juninho de sortir de l'ombre de Jean-Michel Aulas et d'assumer son rôle de patron du secteur sportif à l'Olympique Lyonnais.

Le choix du successeur de Sylvinho a été rapide à Lyon, mais le président de l'OL et Juninho n'avaient pas le même avis pour Rudi Garcia. "En quarts de finale, tout le monde a sa chance" estime le directeur sportif. "En conférence de presse, il avait déjà envoyé un message assez clair (" Si des joueurs n'ont pas envie de jouer pour nous, alors ils doivent partir "). "À ce moment-là, on avait besoin d'un pompier, et il a senti que c'était lui", explique, dans Le Progrès, le proche conseiller du président de l'Olympique Lyonnais.

"Juni " a conclu en affirmant qu'il faisait tout pour redonner un visage conquérant aux Gones et avec les mêmes valeurs que jadis, mais il mesure que cela ne se fera pas du jour au lendemain : "La clé de tout c'était l'intensité aux entraînements". Aujourd'hui, c'est incroyable qu'on soit obligé de demander d'élever l'intensité. Par exemple, dans le contre-pressing, cher à Jurgen Klopp. " Quand tu perds le ballon en attaque, c'est de réagir en équipe.

Et pour celui qui est l'un des plus grands tireurs de coup franc de l'histoire du football, le déficit de l'OL sur les phases arrêtées est inacceptable. Deux. Normalement c'est près de 25 % des buts. "Notre liaison entre le tireur et ceux qui vont au duel prouve que nous avons une équipe gentille", a-t-il constaté, évoquant un bilan personnel " incomplet " et une première année de dirigeant plus difficile qu'il ne le pensait. " Et Juninho veut que ça change".

Share