L'éclair le plus long jamais enregistré a parcouru 709 kilomètres

Share

Tout simplement foudroyant. L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a validé ce jeudi le record de l'éclair le plus long, établi le 31 octobre 2018 au Brésil. Les scientifiques sont capables ainsi de mesurer non stop la longueur et la durée des éclairs sur d'importantes surfaces géo-spatiales. Le tonnerre s'est abattu sur une distance de 709 km, soit l'équivalent de la distance entre Londres et Bâle (Suisse), comme le précise l'organisation.

L'éclair en question a fendu le ciel brésilien le 31 octobre 2018.

Les plaines où ont été enregistrés les deux records sont particulièrement propices à la formation de nuages orageux, où d'énormes charges électriques s'accumulent avant de libérer leur puissance.

Ces deux records de longueur et de durée sont plus de deux fois supérieurs à ceux enregistrés précédemment. Jusqu'ici, l'éclair le plus long avait été observé dans l'État américain de l'Oklahoma, le 20 juin 2007, et ne faisait "que" 321 kilomètres de long. Selon l'OMN, le record a pu être établi grâce à une nouvelle technologie de cartographie satellitaire.

Un autre record a été validé par les experts de l'Organisation sur les extrêmes météorologiques et climatiques, celui de l'éclair qui a duré le plus longtemps: un seul éclair qui s'est déployé dans le ciel du Nord de l'Argentine le 4 mars 2019 pendant 16,73 secondes, la durée la plus longue jamais observée pour un seul éclair. Quand au dernier record de durée, il a été immortalisé dans le sud de la France le 30 août 2012 (7, 74 secondes). Dans les deux cas, les nouveaux records ont plus que doublé!

Selon Randall Cerveny, rapporteur en chef du comité d'experts de l'OMM, il s'agissait de mesures révélant "des enregistrements extraordinaires d'événements de foudre unique"!

La cartographie de l'éclair passé par le Brésil.

Share