Banksy volé au Bataclan : six personnes interpellées et écrouées

Share

Six personnes, soupçonnées d'avoir volé en 2019 au Bataclan une oeuvre attribuée à Banksy et qui a été retrouvée récemment en Italie, ont été mises en examen vendredi et placées en détention provisoire, a-t-on appris samedi de sources judiciaire et policière. Ces six personnes ont été interpellées ces derniers jours en Isère et Haute-Savoie. Toutes les six ont été placées en détention provisoire.

Deux d'entre eux ont été mis en examen du chef de vol en bande organisée et les quatre autres ont été mis en examen du chef de recel de vol en bande organisée.

Aucune indication n'a été donnée sur leur identité, ni sur ce qui aurait motivé leur geste.

L'œuvre attribuée au célèbre artiste britannique anonyme Banksy avait été peinte courant 2018 sur une porte de secours métallique de la salle de spectacle parisienne du Bataclan, en forme d'hommage sur le lieu même où 90 personnes ont été tuées le 13 novembre 2015, au cours d'une série d'attaques jihadistes qui ont frappé Paris. Cette oeuvre, appelée "La jeune fille triste", est un pochoir de peinture blanche représentant un personnage féminin à l'air triste. La scène avait été filmée par des caméras de vidéo surveillance. L'opération de la police italienne avait été initiée à la demande de la police française et menée en présence de policiers français.

Ce vol avait suscité une "profonde indignation", selon les mots mêmes de l'équipe du Bataclan. "Donc des conditions pas optimales, mais (.) en bon état", avait raconté le colonel Emanuele Mazzotta, commandant des carabiniers d'Alba Adriatica qui avaient participé aux recherches.

Share