Aux États-Unis, une inquiétante flambée des cas — Coronavirus

Share

S'il est impossible pour les gouverneurs qui ont réinstauré la quarantaine de fermer les frontières, Andrew Cuomo a tout de même vivement recommandé aux voyageurs de ne pas chercher à rentrer dans ces Etats, sous peine de sanction.

Signe de cette recrudescence, le nombre de nouvelles infections quotidiennes s'est rapproché, ce mercredi, de ses niveaux records, avec près de 36 000 cas en 24 heures.

Avec près de 330 millions d'habitants, les Etats-Unis affichent le pire bilan du monde en valeur absolue: plus de 120.000 morts et près de 2,4 millions de cas de Covid-19 détectés.

Selon le décompte du New York Times, le nombre de nouveaux cas augmente dans 27 Etats, soit plus de la moitié des Etats du pays.

Le Texas, un des premiers Etats à s'être adonné au déconfinement dès mai apparu, a ainsi enregistré mercredi 5.551 nouvelles infections.

Le nombre d'hospitalisations a doublé au cours du dernier mois et les hôpitaux craignent d'être submergés.

" L'endroit le plus sûr pour vous pendant que ça se propage, c'est chez vous ", a lancé le gouverneur Greg Abbott, incitant tous ceux qui doivent sortir à porter un masque. Mais mercredi, cet Etat touristique a enregistré un record de nouvelles infections (5.508). Il avait passé lundi la barre des 100 000 cas détectés de coronavirus.

Le gouverneur Ron DeSantis a déploré la "véritable explosion de nouveau cas chez les plus jeunes". Il a menacé les bars et lieux de restauration ne suivant pas les règles de distanciation physique de leur retirer leurs licences de vente d'alcool.

Pour lutter contre la propagation du virus, la ville de Miami, ainsi qu'une dizaine d'autres villes de Floride, ont rendu le port du masque obligatoire depuis mardi.

Le Dr Fauci se dit
Le Dr Fauci se dit vraiment inquiet devant les poussées préoccupantes du nombre de cas dans plusieurs États américains

La Californie aussi a battu un nouveau record, pour le troisième jour de suite, mercredi, avec plus de 7.100 nouveaux cas recensés sur près de 200.000 au total. "Nous ne pouvons pas continuer comme nous l'avons fait ces dernières semaines (.). Certains d'entre nous ont eu un petit coup d'amnésie, d'autres ont franchement baissé la garde", a averti Gavin Newsom, gouverneur, pointant du doigt des comportements à risque.

Depuis mardi, le port du masque est obligatoire à Miami. Certains, comme le Texas, la Floride et la Californie, affichent désormais des records quotidiens dans le nombre de cas recensés. Plus de huit lits sur dix en soins intensifs étaient occupés en début de semaine (84%) et le nombre de cas a été multiplié par quatre depuis la levée du confinement le 15 mai. L'Oklahoma, Etat qui a accueilli le meeting de Donald Trump samedi à Tulsa, connaît aussi un fort rebond: +255% de nouveaux cas en deux semaines.

Face à cette résurgence, plusieurs Etats sont obligés de remettre en place des restrictions de déplacements.

Les Etats-Unis sont donc coupés en deux, puisque dans une vingtaine d'Etats, le nombre de nouveaux cas stagne ou diminue. Dans les villes frappées en premier, dès mars (et de façon non détectée dès février), principalement dans le Nord-Est et à New York, le coronavirus est sous contrôle et la courbe des infections ressemble à celle observée en Europe.

Rebecca Fischer, épidémiologiste, estime que le pic des infections est encore loin. La phase 1 du déconfinement a d'ailleurs eu lieu il y a deux semaines.

Très durement frappés par le Covid-19 au début de l'épidémie aux États-Unis, New York et le New Jersey ainsi que le Connecticut voisin ont décrété, mercredi, une quarantaine pour les personnes venant de certains États où la pandémie s'accélère.

Records de cas, hausse des hospitalisations. Et là aussi, les personnes touchées sont plus jeunes qu'au départ.

Un pic des infections encore lointain?

Share