WWDC 2020 : Après 14 ans chez Intel, Apple utilisera ses propres puces

Share

Ou tout simplement une nouvelle amie à accompagner.

Les prochaines générations de Macs embarqueront des puces made in Apple, les Apple Silicon.

Il a également indiqué dans cette note que l'iMac 24 pouces pourrait également faire partie des premiers Mac à basculer vers les processeurs ARM même si les rumeurs voulaient qu'il soit lancé avec un processeur Intel pour ce WWDC.

Le groupe californien a également présenté lors de cet événement plusieurs innovations pour ses systèmes d'exploitation mobiles, qui mettent notamment l'accent sur la protection de la vie privée.

Le premier ARM Mac sera probablement un MacBook Pro 13 pouces au quatrième trimestre 2020 ou au premier trimestre 2021, a déclaré Kuo; on pense que le facteur de forme est similaire au modèle actuel.

Selon Kuo, la transition d'Apple vers une gamme entièrement basée sur ARM prendra de 12 à 18 mois. Les rumeurs évoquaient un nouvel iMac et/ou un nouveau MacBook. L'analyste s'attend à ce que les nouvelles machines ARM surpassent leurs prédécesseurs Intel de 50 à 100%, bien que les performances réelles dépendront bien sûr de ce qu'Apple décidera de prioriser avec les nouvelles conceptions.

Les applications et logiciels seront compatibles avec Apple Silicon dès le lancement des premiers Mac équipés des puces pommées, afin d'éviter que les utilisateurs ne soient perdus durant la transition. La firme californienne tire donc un trait sur les processeurs signés Intel. Bref, une WWDC vraiment riche se dessine.

Share