Apple : aux ARM citoyens! - Apple

Share

Apple prévoit de commercialiser le premier Mac équipé d'une Apple Silicon d'ici la fin de l'année. La firme californienne tire donc un trait sur les processeurs signés Intel.

SAN FRANCISCO, 22 juin (Reuters) - Apple a annoncé lundi son intention d'équiper ses ordinateurs Mac de processeurs conçus en interne, près de quinze ans après la transition vers les puces Intel.

La Commission européenne a annoncé la semaine dernière l'ouverture de deux enquêtes sur le système de paiement Apple Pay et la boutique en ligne App Store, estimant que les pratiques du groupe américain pourraient enfreindre les règles en matière de concurrence de l'Union européenne.

La nouvelle puce doit rendre les ordinateurs de la marque plus performants tout en réduisant leur consommation d'énergie.

Le géant de l'électronique va désormais fabriquer ses propres puces pour sa gamme d'ordinateurs, sans délaisser complètement Intel, afin de rassembler les écosystèmes de ses différents appareils, iPhones, iPads et Mac. Les puces ARM sont idéales pour les appareils mobiles en raison de leur impressionnante efficacité énergétique, qui permet aux téléphones intelligents et aux tablettes de fonctionner pendant des heures sans avoir besoin d'être rechargées.

"Tout a commencé avec l'iPhone, qui nécessitait des capacités qui semblaient impossibles", a raconté Johny Srouji, responsable des technologies "hardware" (équipements).

Si certains partenaires majeurs évoqués comme Microsoft ou Adobe ont d'ores et déjà des versions natives de leurs logiciels tournant sur les puces d'Apple, ce ne sera pas le cas de tout le monde.

Apple a aussi présenté une myriade d'innovations et améliorations pour ses différents appreils et interfaces.

Au lieu d'une seule application affichée à l'écran, les utilisateurs pourront regarder une vidéo tout en répondant à un texto, et un coup de fil ou l'assistant vocal Siri ne prendront plus toute la place. D'autre part, Apple propose l'outil Rosetta 2 qui convertira à l'installation, pour l'utilisateur, les apps qui n'ont pas fait la migration.

Share