Royaume-uni:Un traitement contre le Covid-19 vient d’être trouvé !

Share

Dans une vidéo postée sur son compte Twitter, le secrétaire d'État à la Santé Matt Hancock a précisé que le Royaume-Uni disposait de 200.000 traitements prêts à l'emploi stockés depuis mars. Selon eux, il réduit le risque de décès de près d'un tiers pour les patients placés sous respirateurs et il permettrait d'éviter une mort sur huit chez les patients placés sous ventilation artificielle.

Malgré un retour quasi à la normale après les déconfinements dans de nombreux pays, comme en France, la pandémie de Covid-19 n'est pas terminée. Et pour l'heure, aucun vaccin ni traitement ne sont commercialisés.

Ce médicament est déjà utilisé pour ses puissants effets anti-inflammatoires et immunosuppresseurs. D'autres médicaments jugés prometteurs n'ont parfois abouti à rien.

Selon le Vidal, guide de référence de professionnels de santé, les corticoïdes synthétiques - incluant la dexaméthasone - "diminuent (à forte dose) la réponse immunitaire". Selon des informations diffusées par les médias, il serait question d'un stéroïde bon marché et largement disponible appelé dexaméthasone qui a réduit les décès jusqu'à un tiers chez les patients hospitalisés et gravement malades.

"C'est une avancée majeure dans la quête de nouvelles manières de traiter les malades du Covid", s'est donc réjoui dans un autre communiqué le Pr Stephen Powis, directeur médical du NHS, le service public de santé britannique.

Dans le cadre de l'essai randomisé Recovery, lancé en avril, les chercheurs ont testé l'efficacité de différents traitements dans la prise en charge de plus de 11 500 patients COVID-19 dans les hôpitaux britanniques, assignés de façon aléatoire dans les différents groupes de traitement.

" Le bénéfice en termes de survie est important chez les patients qui sont suffisamment malades pour avoir besoin d'oxygène, pour qui le dexaméthasone devrait désormais devenir le traitement de base ", estime Peter Horby, co-responsable de l'étude Recovery. En comparant aux 4.321 autres patients qui ne l'avaient pas reçu, les chercheurs ont pu démontrer que la mortalité des premiers malades placés sous ventilation artificielle a été réduite d'un tiers. En revanche, le traitement n'a montré aucun bénéfice pour les patients qui ne recevaient aucune assistance respiratoire.

Chez les patients les moins affectés par le virus, à qui on administrait de l'oxygène grâce à un masque, sans les intuber, la mortalité a été réduite d'un cinquième. "(.) Cela va sauver des vies à travers le monde", a-t-il écrit.

Le Royaume-Uni a annoncé, mardi 16 juin, qu'il allait utiliser, "à partir de cet après-midi", le dexamethasone, un médicament prometteur de la famille des stéroïdes, pour traiter les personnes atteintes de coronavirus.

Share