Une femme devient le PDG le mieux payé du monde, une première

Share

Directrice générale d'ADM depuis 2014, Lisa Su a vu sa rémunération se multiplier par quatre en un an, l'amenant à 58,5 millions de dollars en 2019.

Ça n'était encore jamais arrivé: une femme a réussi à se hisser en tête du classement des PDG les mieux payés du S&P 500 (les 500 plus grandes sociétés cotées sur les bourses américaines), réalisé par Equilar pour Associated Press. Son salaire fixe s'est élevé à 1 million de dollars, son variable, à 1,2 million, et ses stock options à 3 millions. Un total qui la place loin devant le second PDG du classement, David M. Zaslay de Discovery Inc, qui a de son côté touché 45,8 millions de dollars en 2019. Ils sont suivis de Robert Iger, PDG de Walt Disney, qui a empoché l'année dernière 45,5 millions de dollars.

Votre soutien est indispensable. Rappelons que les femmes dirigent seulement 5% des sociétés du S&P 500 et les mentalités tardent à évoluer sur le sujet.

En revanche, leur rémunération médiane est légèrement plus élevée que celle de leurs homologues masculins (13,9 millions de dollars contre 12,3 millions) mais elle progresse moins vite.

Share