Mort de l’artiste Christo, l’emballeur ru Pont-Neuf et du Reichstag

Share

On se souvient bien sûr de ses paris les plus fous comme l'emballage du Pont-Neuf à Paris ou du Reichstag à Berlin. Ses collaborateurs l'ont annoncé sur son compte Facebook officiel. Christo, l'artiste-plasticien à l'origine de l'empaquetage du Pont-Neuf à Paris en 1985 est décédé à l'âge de 84 ans.

Christo est mort ce dimanche 31 mai à son domicile de New York et c'est une œuvre unique en son genre que l'on revoit soudain défiler sous nos yeux. "Christo a vécu sa vie pleinement, non seulement en rêvant ce qui semblait impossible mais en le réalisant. L'œuvre de Christo et Jeanne-Claude (ndlr: sa femme) a réuni des gens dans des expériences partagées à travers le monde, et leur travail se poursuit dans nos cœurs et nos souvenirs", écrivent ses collaborateurs dans leur message. "Capables de 'révéler en cachant' les monuments, leurs créations ont accompagné l'histoire de notre temps", a-t-il tweeté. Un hommage sera par ailleurs rendu par le Centre Pompidou à Christo. C'était aussi une magnifique personne alliant audace, détermination et une profonde humanité.

Né le 13 juin 1935 à Gabrovo, en Bulgarie, Christo a fui en 1956 dans un train de marchandises le régime communiste et le réalisme soviétique enseigné aux Beaux-arts de Sofia.

Il a rencontré en 1958 à Paris sa femme française, Jeanne-Claude Denat de Guillebon. Il avait ensuite élu domicile à New York et obtenu la nationalité américaine.

Son dernier projet, l'emballage de l'Arc de triomphe à Paris, s'annonçait comme l'un des évènements les plus spectaculaires de la rentrée de septembre, avant d'être reporté d'un an en raison des incertitudes liées à la pandémie de Covid-19.

"Le projet est maintenu pour septembre 2021: son installation débutera le 15 juillet 2021 et son démontage sera achevé le 31 octobre 2021", a précisé à l'AFP Laure Martin, présidente du projet L'Arc de Triomphe empaqueté dont le neveu de Christo, Vladimir Yavachev, est par ailleurs le directeur.

Share