De l'hydroxychloroquine à ses patients sans leur consentement — Raoult

Share

Autant adulé que critiqué, le professeur Didier Raoult s'est fendu d'un nouveau message frisant la mégalomanie hier sur Youtube.

Selon une information du "Canard enchaîné", le professeur Didier Raoult fait l'objet d'un signalement à la justice française, après avoir administré de l'hydroxychloroquine à des patients sans obtenir leur consentement formel. C'est un confrère de l'infectiologue qui a fait un signalement au Parquet de Marseille au début du mois d'avril. Abonnez-vous pour 1€. Un confrère du médecin marseillais aurait fait un signalement à la justice remettant en cause le cadre légal de ses recherches. Le problème? Le terme "observationnel" indique justement, d'un point de vue juridique, que l'accord formel du patient n'a pas nécessairement été donné. Selon Le Canard enchaîné, l'ANSM réalisé une enquête qui conclut que "les modalités d'information des patients et de traçabilité de la motivation de la prescription ne sont pas conformes aux exigences légales".

En conséquence, l'Agence du médicament aurait décidé de saisir l'Ordre des médecins.

Didier Raoult: l'infectiologue défend une nouvelle fois son travail!

"Dans cette séquence longue de 15 minutes, intitulée "#LancetGate.

"Après Jean-Luc Mélenchon et son " La République, c'est moi ", souhaitons la bienvenue à Didier Raoult et son expression: " L'élite, c'est moi " ou encore " Je suis une star des maladies infectieuses ". "Je suis une star des maladies infectieuses, j'ai un cursus qui fait rêver à peu près n'importe qui (.) J'ai tout eu dans ma vie. C'est moi, l'élite." Après avoir rappelé son implication "dans les comités éditoriaux les plus nombreux au monde", Didier Raoult envoie un dernier taquet aux auteurs The Lancet et autres publications scientifiques: "Les comités éditoriaux ne sont pas dirigés par les stars, mais par les gens qui n'ont pas réussi dans le métier".

Share