Une autopsie indépendante donne la raison de la mort de George Floyd

Share

Pas de quoi espérer donc une baisse immédiate de la tension ambiante, d'autant que cette même semaine prochaine seront célébrées les obsèques de George Floyd, au Texas.

WASHINGTON, 2 juin (Reuters) - Donald Trump a déclaré lundi qu'il déployait des milliers de soldats et de policiers pour mettre fin aux émeutes et pillages à Washington, alors que des manifestations violentes ont éclaté à travers les Etats-Unis depuis la mort la semaine dernière d'un homme afro-américain lors de son interpellation à Minneapolis. Dans son rapport, il liste "d'autres paramètres importants: artériosclérose et hypertension artérielle; intoxication au fentanyl; usage récent d'amphétamines".

Jusque là, le médecin légiste officiel assurait ne pas avoir de "preuves physiques soutenant un diagnostic d'asphyxie traumatique ou d'étranglement". "L'effet combiné de l'arrestation et de l'immobilisation de George Floyd par la police, ses antécédents médicaux et la présence potentielle de substance psychoactive dans son corps ont probablement contribué à sa mort", indiquent les résultats de l'autopsie des autorités locales, présents dans la plainte.

L'autopsie officielle comme celle menée par des médecins mandatés par la famille confirment que la pression exercée sur son cou par un policier lui a été fatale.

Couvre-feu et tensions à Washington

"Des médecins indépendants ayant mené une autopsie sur M.Floyd dimanche ont conclu que le décès avait résulté d'une asphyxie par pression prolongée", a déclaré l'avocat, Ben Crump.
La ville de New York a été à son tour placée sous couvre-feu à compter de lundi, ont annoncé le maire Bill de Blasio et le gouverneur Andrew Cuomo.

Ce policier, Derek Chauvin, 44 ans, a été licencié, arrêté et inculpé "d'homicide involontaire".

Des milliers de manifestants ont continué d'arpenter les rues aux Etats-Unis pour protester contre les violences policières et racistes après la mort de George Floyd. Le cercueil sera exposé dans la soirée pour un hommage ouvert au public. Une première commémoration aura lieu jeudi en début d'après-midi à Minneapolis.

Share