Lana Del Rey s'exprime après son post controversé sur Instagram

Share

Elle a riposté au double standard dans l'industrie de la musique, affirmant que des artistes tels que Doja Cat, Ariana Grande, Camila Cabello et Beyoncé "avaient le numéro un avec des chansons sur le fait d'être sexy, de ne pas porter de vêtements" et de "tricherie".

Lana Del Rey insiste, expliquant que les chanteuses mentionnées "sont ses favorites": "Mais s'il vous faut vraiment un os à ronger", ajoute t-elle, "ne vous gênez pas".

La chanteuse Lana Del Rey a tenu à recadrer par un message cinglant publié jeudi sur Instagram, ceux qui critiquent ses chansons, l'accusant de "romancer les violences conjugales " dans les paroles.

"J'en ai ras-le-bol des autrices et chanteuses indé qui disent que je rends glamour la maltraitance alors que je ne suis en réalité qu'une personne glamour qui chante les réalités des relations émotionnellement abusives très répandues dans le monde".

Espérant avoir ouvert la voie à d'autres femmes pour qu'elles cessent de "faire bonne figure", l'artiste annonce dans son message qu'elle reviendra sur ces questions dans ses deux prochains recueils de poésie ainsi que dans son prochain album à paraître le 5 septembre prochain. "Le genre de femme qui disent non mais les hommes entendent oui, le genre de femme qui se voient arracher leurs propres histoires et leur voix par des femmes plus fortes ou des hommes qui détestent les femmes". Tout récemment, c'est la superstar Lana Del Rey qui s'est exprimée sur les réseaux sociaux.

Tout ceci a suscité des polémiques monstres sur les réseaux sociaux.

Mais en cherchant à défendre le droit de composer ce qu'elle entend, l'interprète de "Video Games" s'en est prise à d'autres stars de l'industrie musicale.

Elle a dénoncé les critiques médiocres qu'elle a eues dans le passé et a déclaré qu'elle était considérée comme "littéralement hystérique" dans ses deux premiers disques.

Share