Ligue 2 : Trois maires demandent à la FFF d'organiser des barrages

Share

Joie de courte durée du côté du Mans et d'Orléans? Oui, selon L'Equipe. En effet, le média sportif nous apprend que l'Assemblée Générale de la LFP, réunie en visioconférence, ce mercredi après-midi, a voté en faveur (55%) de la Ligue 2 à 22 clubs pour la saison prochaine. Surtout si le président de la FFF est mis en minorité au sein même de son comité exécutif. Car la L2 deviendrait le seul championnat de foot en France à ne pas provoquer de relégation à l'issue de cette tronquée en raison de la pandémie du Covid-19, tout en accueillant deux nouveaux pensionnaires, issus du National, Dunkerque et Pau.

Comme prévu, une assemblée générale de la LFP se déroulait ce mercredi. Une décision qui doit cependant encore être validée par le COMEX de la Fédération française de football. Or le président de la FFF Noël Le Graët a déjà affirmé qu'il s'y opposerait pusiqu'il souhaite des promotions et relégations à tous les niveaux du football français afin de ne pas créer une jurisprudence sur laquelle pourrait s'appuyer des clubs amateurs pour monter des recours.

L'arrêt des compétitions fixé par le Conseil d'Administration de la LFP le 30 avril n'a pas fait que des heureux.

Les maires de Troyes, d'Ajaccio et de Clermont-Ferrand ont adressé une lettre à la FFF afin que des barrages entre leurs clubs de Ligue 2 soient organisés cet été.

Share