Déjà un mois à l’ombre: Ronaldinho confiné en prison

Share

L'ancien meneur de jeu du Barça, de Milan et du PSG est incarcéré dans une cellule improvisée, dans le bureau d'une caserne de police de la capitale Asuncion.

Son procès est à l'arrêt depuis les mesures de précaution prises dans le pays afin d'endiguer la pandémie de Covid-19, figeant l'activité judiciaire au moins jusqu'à Pâques.

Aux côtés de son frère Roberto, le champion du monde 2002 aurait perdu un match de football face à deux autres prisonniers, l'un condamné pour meurtre et l'autre pour vol. Une nouvelle qui a circulé sur les réseaux sociaux. Son ami et ancien coéquipier du Barça, l'Espagnol Carles Puyol, a expliqué vendredi lui avoir parlé sur un téléphone portable, qui a été mis à sa disposition en prison.

Le média insiste sur le fait que l'ancien joueur du FC Barcelone est l'un des rares privilégiés à pouvoir téléphoner. Sa vie de débauche et d'éternelle mauvaise compagnie, a dilapidé ce qui devait être à l'époque une petite fortune, qui lui aurait permis de vivre jusqu'à trois vies dans d'excellentes conditions ecrit-il ainsi. Montagut ajoute: "S'il veut redresser sa vie, le club est prêt à l'aider". Lui et son frère ont été arrêtés le 6 mars, accusés d'être entré sur le territoire paraguayen en possession de faux passeports et placés en détention provisoire.

Un mois déjà. Ronaldinho, la star brésilienne, Ballon d'or 2005, est toujours détenu au Paraguay pour une affaire de faux passeports et un possible lien dans une affaire de blanchiment d'argent, tout comme son frère Roberto Assis. Les deux brésiliens devaient se rendre à Asuncion pour la promotion d'un livre et la participation à une oeuvre de bienfaisance. Ronaldinho s'est vu confisquer son passeport brésilien par la justice de son pays suite à une amende d'environ 2,25 millions d'euros impayée.

Share