Trump réquisitionne General Motors pour fabriquer des respirateurs — Coronavirus

Share

Cette mesure exceptionnelle s'appuie sur le "Defense Production Act" qui permet au gouvernement fédéral de mobiliser le secteur industriel privé pour les besoins de la sécurité du pays.

" Aujourd'hui, j'ai signé un décret ordonnant au ministre de la Santé d'utiliser le Defense Production Act pour exiger de General Motors qu'ils acceptent, mènent à bien et fassent passer en priorité les contrats fédéraux pour des respirateurs ", a écrit le locataire de la Maison-Blanche.

"Plus tôt dans la journée, il avait exprimé sans détour son exaspération vis-à-vis de General Motors et de sa dirigeante Mary Barra".

Ces respirateurs vont être fabriqués dans l'usine General Motors de Kokomo, dans l'Indiana, a précisé le constructeur automobile, qui va également produire des masques pour médecins dans son usine de Warren, au Michigan. "General Motors DOIT immédiatement ouvrir son usine bêtement abandonnée de Lordstown dans l'Ohio, ou une autre usine et COMMENCER A PRODUIRE DES RESPIRATEURS MAINTENANT!", avait-il tweeté.

Les premiers exemplaires, approuvés par l'agence fédérale du médicament (FDA), seront livrés à partir d'avril, ont indiqué les deux entreprises.

Ces dernières 24 heures, le bilan mondial de l'épidémie du coronavirus, nouveaux cas et décès compris, a connu des pics inquiétants surtout en Italie, en Espagne et en France.

"Nos négociations avec General Motors concernant sa capacité à fournir des respirateurs ont été productives, mais notre lutte contre le virus est trop urgente pour permettre aux négociations du processus de passation de marchés de continuer à suivre leur cours normal", a déclaré Donald Trump dans un communiqué. Vendredi 27 mars, il y avait 100 000 cas recensés, plus de 30 000 de plus que la veille.

Pour faire taire toute polémique, le constructeur automobile affirme qu'il ne fera pas de bénéfices sur cette production et qu'il se contentera simplement du remboursement de ses coûts.

Le nombre d'unités attendues n'a pas été précisé.

L'équipe de conception américaine de Ford commence d'ores et déjà à développer et à tester, en urgence, une nouvelle génération de masques de protection contre le coronavirus.

Ford a annoncé travailler conjointement avec 3M, GE Healthcare et UAW pour concevoir des respirateurs artificiels et des protections en plastique pour les soignants qui doivent s'occuper de malades atteints du Covid-19.

Le groupe a aussi promis de publier les chiffres et le calendrier de production " dès que possible ".

Les besoins en appareils de ventilation respiratoire sont, aux Etats-Unis, comme ailleurs, énormes.

Avec plus de 94 230 personnes infectées, selon l'université Johns Hopkins, les États-Unis ont dépassé l'Italie (près de 86 500) et la Chine (près de 81 900).

Share