Coronavirus : Mercedes a fabriqué son premier respirateur - Fil Info - Formule 1 - Auto/Moto

Share

Alors que l'impact de la pandémie de COVID-19 continue de se faire ressentir dans le monde entier, les écuries de Formule 1 mettent leur département d'ingénierie aux services des hôpitaux avec le programme Project Pitlane.

L'appareil de ventilation en pression positive continue est conçu pour éviter aux patients atteints du COVID-19 d'occuper des lits en soins intensifs et a déjà été grandement utilisé en Italie et en Chine.

Des ingénieurs de l'UCL ont travaillé sans relâche depuis le 18 mars avec des médecins de l'University College London Hospital (UCLH) et l'équipe Mercedes pour adapter et améliorer un CPAP, ce qu'ils ont réalisé en moins d'une centaine d'heures de travail.

L'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), qui approuve les dispositifs médicaux au Royaume-Uni, a désormais donné son feu vert à l'utilisation de ce dispositif, a indiqué l'UCL. " Selon des données en provenance d'Italie, environ 50% des patients traités par PPC ont évité le besoin d'une ventilation mécanique invasive".

Les respirateurs invasifs, eux, nécessitent une forte sédation du patient ainsi qu'une connexion à un tube placé dans la trachée du patient.

"Ces appareils aideront à sauver des vies en permettant que les respirateurs, une ressource limitée, ne soient utilisés que pour les cas les plus graves", souligne le Pr Mervyn Singer, de l'UCLH, dans un communiqué publié lundi.

Share