Sibeth Ndiaye s'excuse après son dérapage sur les enseignants

Share

Pour le syndicat enseignant, " la petite phrase de la porte-parole du gouvernement est révélatrice du climat de défiance que celui-ci entretient à l'égard des enseignants, à l'opposé de l'école de la confiance dont le ministre nous rebat les oreilles depuis deux ans. Il faut dire que ses propos du 25 mars ne sont définitivement pas passés auprès du corps enseignant. "L'exemple des enseignants n'était pas le bon, je l'ai reconnu", avoue-t-elle.

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a présenté ses excuses après avoir déclaré aujourd'hui que les enseignants ne travaillaient plus depuis la fermeture des écoles, s'attirant les foudres de la profession et provoquant un "bad buzz" sur les réseaux sociaux. "Je suis la première à mesurer combien l'engagement quotidien des professeurs est exceptionnel", s'est excusée la porte-parole dans un message sur Twitter.

"Alors qu'ils assurent la continuité pédagogique (.) Sibeth Ndiaye considère que les enseignants 'ne travaillent pas'", a ironisé dans un tweet Marine Le Pen, estimant que "chaque jour est un naufrage pour ce gouvernement qui multiplie les énormités". "Les ENT, les cours en ligne, les tutos, les exercices d'entraînement et évaluations qu'ils adressent aux élèves", a abondé Boris Vallaud (PS). Sibeth Ndiaye avait pris en contre-exemple le cas d'un "enseignant qui ne travaille pas".

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education Nationale est venu à la rescousse mais bon, le mal est fait.

Share