Un Tour de France à… huis clos — Coronavirus

Share

Mercredi, la ministre française des Sports a en effet estimé "imaginable" d'organiser le Tour de France cycliste 2020 sans spectateurs en raison de la pandémie de coronavirus.

Alors qu'en est-il du Tour de France? Pour l'instant, l'organisateur ASO continue de réfléchir à la meilleure solution pour cette Grande Boucle qui doit se dérouler du 27 juin au 19 juillet et dont le parcours, dessiné quasi-entièrement dans le sud du pays, faisait rêver beaucoup de grimpeurs.

A cette heure néanmoins, " tous les scenarii restent à l'étude ".

"Le modèle économique du Tour de France ne repose pas sur de la billetterie mais sur les droits TV". Tout le monde a compris les bénéfices de rester chez soi et donc de privilégier le spectacle télévisé. "Finalement, ce ne serait pas si pénalisant puisqu'on pourrait le suivre à la télévision", a conclu la ministre. Décidément, cette année sportive 2020 ne ressemblera à aucune autre! Alors que l'Euro de football et les JO de Tokyo ont déjà été annulés, le Tour de France pourrait lui être bien maintenu, mais à condition qu'il se tienne à huis clos.

Comme le rappelle France Bleu, la Grande Boucle attire chaque année de 10 à 12 millions de spectateurs, aussi bien en montagne que sur les étapes de plat.

Il faut remonter à 2013 pour voir une édition du Tour de France passant entre Rhône et Saône. Par ailleurs, les coureurs auront eu du mal à s'entraîner à cause des mesures de confinement."Tant qu'on n'aura pas le droit d'aller sur la route et qu'on est confiné chez nous, comme c'est absolument nécessaire actuellement, c'est compliqué de penser à construire une forme physique durable et de se préparer pour les grands événements", a expliqué Romain Bardet. Depuis sa création en 1903, le Tour, devenu un phénomène de société autant que sportif, n'a été arrêté que par les deux guerres mondiales.

Share