Coronavirus. Les compétitions amateures de volley-ball arrêtées

Share

A l'instar de ce qu'a décidé la Fédération française de handball il y a quelques jours, la Fédération française de volley a annoncé ce jeudi que toutes les compétions amateurs, dont elle a la responsabilité, s'arrêtaient définitivement, en raison de la pandémie de coronavirus. La commission centrale sportive doit statuer sur les modalités lundi prochain.

Coup de tonnerre dans le volley français.

Il s'agit de la Coupe de France (jeunes et seniors), des interpôles, des championnats de France Elite, Nationale 2, Nationale 3, mais également des coupes et championnats aux échelons régionaux et départementaux.

Samedi, ce sera au tour du Bureau Fédéral de la Fédération Française de basket-ball de se prononcer sur la suite à donner à ses compétitions, elles aussi interrompues depuis deux semaines. Le Président de la FFVolley, Eric TANGUY, assure que "si un club ne souhaitait pas souscrire aux modalités exceptionnelles de cette saison, aucune pénalité financière ni sportive ne lui serait appliquée". Un casse-tête à venir pour les ligues régionales et les comités départementaux qui gèrent des milliers de clubs.

Aucun titre de champion ou de vainqueur d'une Coupe de France amateur ne sera décerné et aucune équipe ne sera reléguée à un niveau inférieur. A noter que les championnats professionnels ne sont pas concernés par cette décision qui est du ressort de la Ligue Nationale de Volley.

EDITO: 20 morts en Bourgogne - Franche-Comté en 24 heures, c'est effrayant, car cela correspond à plus de 500 morts sur toute la FranceLe nombre de morts, exceptionnellement élevé ces dernières heures, tant en Saône-et-Loire que sur le territoire de la Bourgogne - Franche-Comté, nous place dans une équivalence italienne.

Share