Pandémie Coronavirus: le FMI prêt a déployé 1000 milliards de dollars

Share

Les économies émergentes devraient particulièrement souffrir.

Saluant les mesures prises par les principales banques centrales d'assouplir leur politique monétaire ainsi que la décision des principales banques centrales de lancer des lignes de swap bilatérales avec les pays émergents pour favoriser les flux financiers, elle a soutenu qu'il est primordial de prioriser l'endiguement et de renforcer les systèmes de santé partout.

Ses déclarations ont suivi une conférence téléphonique des ministres des Finances et des banquiers centraux du groupe des 20 premières économies du monde (G20), au cours de laquelle, a été reconnue selon elle, la nécessité d'une solidarité internationale.

Plus tôt ce mois-ci, elle avait averti que la croissance mondiale en 2020 serait inférieure au taux de 2,9% observé en 2019, mais n'avait pas formellement annoncé de récession. Toutefois une reprise est attendue pour 2021.

"La pandémie liée au Coronavirus a déjà entraîné des coûts humains incalculables et tous les pays doivent collaborer pour protéger les populations et limiter les dommages économiques...le Fmi s'est préparé à déployer l'intégralité de ses capacités de prêt, qui est de 1000 milliards de dollars", a souligné Kristalina Georgieva.

"L'impact économique est et sera grave, mais plus le virus est arrêté rapidement, plus la reprise sera rapide et forte ", a-t-elle déclaré. " La plus importante sortie de capitaux jamais enregistrée ", a-t-elle fait remarquer.

Le Fonds prévoit, par le biais de ses mécanismes de financement d'urgence à décaissement rapide, de mettre environ 50 milliards de dollars à disposition des pays à faible revenu et des pays émergents pour répondre à leurs éventuels besoins. Elle a ajouté que le FMI étudiait d'autres options de financement avec ses membres.

Share