France 4 propose des cours aux élèves dès aujourd'hui — Confinement

Share

Dans notre contexte actuel de confinement, France Télévisions met en place des émissions quotidiennes pour aider à faire l'école à la maison.

"Dès lundi et jusqu'à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et les universités seront fermés pour une raison simple: nos enfants et nos plus jeunes, selon les scientifiques toujours, sont celles et ceux qui propagent, semble-t-il, le plus rapidement le virus, même si, pour les enfants, ils n'ont parfois pas de symptômes et, heureusement, ne semblent pas aujourd'hui souffrir de formes aiguës de la maladie". Tout au long de la journée, du lundi au vendredi, dès 9h et jusqu'à 16h30, en partenariat avec le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse, La Maison Lumni, du nom de la plateforme éducative du service public, proposera quatre séances de cours réparties sur la journée en fonction des niveaux scolaires. Au programme des lycéens (notamment les premières et les terminales, précise le communiqué de France TV) à 15 heures: une heure de français, maths, histoire-géo, anglais ou philo.

Le mardi soir fera place à des documentaires historiques pour les collégiens et lycéens tandis que le reste du temps, priorité sera donnée à une programmation ludo-éducative qui alternera des contenus à vocation scolaire, avec des programmes plus divertissants. Ces nouveaux programmes seront également diffusés outre-mer sur les 1ères.

Les parents ne sont pas oubliés et pourront regarder un film patrimonial français tous les jours après le journal de 13h00.

Sur France 5, à 15 heures, le lundi, ce sont des documentaires sur les thèmes de la géographie, des animaux, de la science et de l'archéologie qui sont proposés.

Du côté de l'information, les JT de France 2 et France 3 continueront à être rallongés, le 20h adoptant désormais un format de 52 minutes.

Enfin, tous les mardis, en prime time, il sera possible de suivre un épisode d'Enquête de Santé à la télévision pour faire le point sur la situation en France.

Share