MaladieCoronavirus.fr , le site d'information certifié pour évaluer vos symptômes — Coronavirus

Share

Il permet aux français de faire un test anonyme (et gratuit) pour identifier si leurs symptômes peuvent être ceux du coronavirus.

L'intéressé ne répondra qu'à 24 questions sur ses symptômes notamment: fièvre, toux, gêne respiratoire, courbatures etc.et aussi sur ses antécédents médicaux ainsi que l'âge.

"Grâce à un algorithme développé et mis à jour avec les dernières connaissances scientifiques disponibles, en collaboration avec des médecins spécialistes et l'Institut Pasteur, le site peut alors vous indiquer si votre situation nécessite une consultation chez le médecin", ajoute la même source.

"Ce n'est pas du diagnostic mais une évaluation de l'état de santé pour savoir vers quoi on doit être orienté", explique à nos confrères du Parisien, le Dr Fabrice Denis, membre de la nouvelle Alliance digitale contre le Covid-19.

Il rappelle aussi les principales mesures sanitaires en vigueur (confinement, lavage des mains, éternuer dans son coude.) et des numéros d'information, ainsi qu'une redirection vers un site listant les médicaments pouvant potentiellement aggraver les symptômes. A la fin du questionnaire, l'internaute recevra alors l'une des trois recommandations suivantes: rester chez lui, contacter son médecin traitant - ou appeler le Samu.

Il faut noter que l'objectif visé en mettant en ligne ce site, est de rassurer et de réduire les appels inutiles. Alliance digitale contre le Covid-19 affirme que trois jours après son lancement, le site a reçu la visite de plus de 600 000 personnes au rythme d'environ 600 auto-évaluation par minute.

Samedi à 14 heures, le chiffre était passé à 1,4 million puis à 2 millions à 18 heures, ont-ils assuré à l'AFP. "Un chiffre qui illustre l'utilité du site dans la réduction de la pression sur le 15", selon leur communiqué.

Les données non nominatives et " stockées dans le plus strict respect de la sécurité et de la confidentialité " par Docaposte seront mises à disposition de l'Institut Pasteur. Pour permettre d'évaluer l'évolution de l'épidémie, alors que la plupart des malades ne bénéficient pas de tests en laboratoire pour confirmer ou non leur contamination. "Parmi celles-ci, seules 10% des personnes ont été orientées vers le 15".

" Nous pourrons suivre, département par département, le nombre de patients qui ont déclaré une toux avec de la fièvre et de l'essoufflement et on pourra voir au fil du temps que ce nombre diminue par exemple ", a expliqué le Dr Denis.

Share