L1 : la LFP recadre ! - Ligue 1

Share

Elargie exceptionnellement aux Présidents et Vice-Présidents des Collèges de Ligue 1 et de Ligue 2 et en présence du Président de la FFF, cette réunion de travail très constructive et productive a permis d'étudier les enjeux majeurs que rencontre le football professionnel. Si des possibilités de jouer en août sont évoquées depuis plusieurs jours, il maintient son intention de terminer la saison au plus tard le 30 juin, éventuellement mi-juillet. A ce titre, on s'est félicité au sein de la Ligue du fait que le gouvernement a promis des aides aux entreprises privées. Il faut dire que les présidents des grands clubs de Ligue 1 (Aulas, Eyraud et Al-Khelaïfin en plus de Le Graët et Claude Michy, le président de Clermont et de l'Union des clubs professionnels) ont lancé vendredi dernier un comité de crise mais ça n'a pas plu à tout le monde.

"Le Bureau de la Ligue a par ailleurs indiqué que des discussions sont engagées pour "adopter un dialogue commun entre les clubs et l'UNFP", le syndicat qui représente les joueurs ". Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP, a elle-même remis en cause l'existence de ce comité dans les statuts. Chez nos confrères de L'Equipe, l'ancien numéro un clermontois explique "représenter tous les autres clubs et je ne vais pas participer à cette réunion". "Face à une situation sans précédent, le football professionnel français a clairement montré son unité et sa solidarité" a commencé l'instance de football professionnel avant de donner quelques précisions sur les premières décisions. " Pour se faire, elle va s'appuyer sur trois groupes de travail: " plans et scénarios de reprise, trésorerie court terme et financement, dialogue social.

L'initiative de créer un comité de pilotage censé trouver des solutions pour le football professionnel français, face au coronavirus, ne passe pas. Enfin, le communiqué conclut en rappelant que seul le bureau de la LFP peut assurer l'ensemble des réflexions et des actions futures.

Share