De nouveaux symptômes pris en compte lors du dépistage — Coronavirus

Share

"Sur 204 patients suivis, près de la moitié (48,5%) s'est rendue à l'hôpital pour des troubles digestifs divers tels que de la diarrhée (29,3%), des vomissements (8%) ou des douleurs abdominales (4%) ", indique le groupe d'experts en traitement médical de Wuhan pour COVID-19, à l'origine de la publication.

Qu'est ce que l'anosmie ou perte d'odorat?

" Il y a un lien évident " entre l'anosmie et le virus, confirme Jean-Michel Klein, président du Conseil national professionnel des ORL, qui exerce à Paris". "Tous les Covid-positifs ne sont pas des anosmiques, mais tous les anosmiques isolés sans cause locale, sans inflammation, sont Covid-positifs", a indiqué le spécialiste. Il est généralement observé chez les jeunes patients (23-45 ans) et révèle une forme peu sévère de la malade. Symptôme habituellement rare dans la population générale, il concerne plutôt les personnes âgés. " J'ai eu des maux de tête et des maux de gorge et le lendemain, la perte d'odorat est apparu". Le médecin estime également qu'il ne faut pas administrer de corticothérapie, "qui baisserait les défenses immunitaires", ou un lavage de nez qui risquerait "d'envoyer le virus de la muqueuse nasale dans les poumons".

Le numéro 2 du Ministère Français de la Santé précise que si vous en souffrez, vous devez appeler votre médecin traitant et éviter l'automédication: pas d'anti-inflammatoires ni de lavage de nez.

"Selon les données préliminaires dont nous disposons, l'évolution naturelle des anosmies aiguës liées au Covid-19 semble souvent favorable", conclut le texte.

La note publiée par la direction générale fait aussi état de symptômes spécifiques aux personnes âgées.

La découverte de ces nouveaux symptômes a fait l'objet de plusieurs études.

"Ils ajoutent, d'après les preuves qu'ils ont recueillies, que " toute personne subissant une perte soudaine d'odeur pourrait être un " porteur caché " du coronavirus, même si elle n'a pas d'autres symptômes ", rapporte Business Insider le dimanche 22 mars 2020.

En Allemagne, le professeur Hendrik Streeck, directeur de l'institut de virologie de Bonn a un avis plus tranché sur la question.

"Au point qu'une mère ne sentait plus la couche pleine de son enfant".
Depuis testé positif au covid-19 par son médecin, ce jeune homme n'a plus que cette perte de l'odorat aujourd'hui comme symptôme, sans pour avoir de disparation du goût.

Share