Coronavirus: Jean-Jacques Goldman rend hommage aux soignants en chanson

Share

L'interprète de Quand la musique est bonne est sorti de sa réserve pour envoyer un message en hommage aux soignants qui continuent de travailler chaque jour.

Jean-Jacques Goldman sort de son long silence pour la bonne cause. Ce lundi 23 mars, Jean-Jacques Goldman a posté une vidéo pour saluer tous les hommes et toutes les femmes qui se mobilisent sans relâche alors que la France est frappée par une pandémie de coronavirus. Jean-Jacques Goldman leur adresse des " mercis ".

" C'est des pères et des mères, docteurs, brancardiers, aides soignantes, infirmières, agent de sécurité, qui ont mille raisons de rester confinés mais leur propre raison c'est de ne pas laisser tomber". Ils nous donnent du temps, du talent et du coeur, oubliant la fatigue, la peur, les heures.

"Il changeait la vie, chanson figurant sur l'album Entre gris clair et gris foncé paru en 1987, célèbre le destin d'un cordonnier, d'un professeur et d'un " p'tit bonhomme " musicien qui, chacun à leur façon contribuent à " changer la vie ". "Et loin des beaux discours et des grandes théories, chaque jour à leur tâche, sans même attendre un merci. ils sauvent des vies". "Tous auraient très bien pu se mettre en retrait mais ils pensent, têtus, qu'ils ont un rôle à jouer", avant de reprendre son refrain, tout en remerciant, à plusieurs reprises pendant l'interlude musical, ceux à qui il rend hommage. Les chercheurs vont trouver, mais ils ont besoin de nous tous. "Alors soyez prudents et soyez fiers".

Share