Les soeurs Berthollet dénoncent les agressions sexuelles dans la musique classique

Share

À travers ce témoignage, les deux musiciennes, révélées au grand public en 2018 à la suite de leur passage dans l'émission Prodiges sur France 2, viennent briser l'omerta qui règne dans le milieu de la musique classique. "On ressort et on n'est pas bien alors qu'on a fait un concert super", confie la violoncelliste Camille devant la caméra de Loopsider.Camille et Julie Berthollet assurent avoir été confrontées à. Camille et Julie disent qu'elles ont eu de la chance, entourées de parents qui " ont regardé d'assez près ". "Quand on est ado et qu'on veut réaliser son rêve, on n'a pas toujours les gens autour pour nous dire "Fais attention" et on a vu des gens se faire un peu embrigader et c'est triste".

Elles ont également dû faire face à de nombreuses remarques déplacées et sexistes, qui ont conditionné leur attitude et leur apparence sur scène. "Je me souviens quand j'avais 14/15 ans, avoir reçu des messages sur la taille de ma poitrine (...) d'un mec qui devait avoir 60 ans".

Gestes déplacés, regards appuyés, harcèlement, remarques sexistes, agressions sexuelles... dans cette vidéo, les deux stars de la musique classique racontent en détail les violences dont elles ont pu être victimes, ou vécues au quotidien par d'autres musiciennes.

" Une des raisons pour lesquelles on parle maintenant, c'est parce qu'on a eu une expérience de plus et probablement de trop avec un chef d'orchestre qui s'est permis des gestes déplacés". L'homme aurait ainsi reniflé le "cou [des musiciennes] pour voir quelle odeur ont les rousses" et aurait passé "une main derrière le dos" de ces dernières.

Share