F1 : Le Grand prix du Vietnam maintenu malgré le coronavirus

Share

Alors que la course, initialement prévue le 19 avril dernier et qui devait constituer la quatrième manche du Championnat du Monde 2020 de F1, a déjà été reportée en raison de l'épidémie de coronavirus qui frappe actuellement le pays, la FIA continue d'étudier les éventuelles solutions pour maintenir malgré tout le GP et ne pas avoir à l'annuler, option toujours plausible mais que l'instance souhaite éviter à tout prix. Cette course sera la 3e épreuve du championnat du monde de formule 1 qui débutera le 15 mars en Australie.

Mais le Grand Prix "ne sera ni reporté ni retardé. Bien qu'il s'agisse d'une compétition sportive, il a un impact très important sur le tourisme au Vietnam", a relevé mardi Tran Trung Hieu, directeur adjoint du département du tourisme de Hanoï, cité dans les médias locaux. Toujours selon la même source, ce Grand Prix, en plus de contraindre la Fédération internationale à faire se disputer trois GP en trois week-ends, se tiendrait en effet sur deux jours, et non trois comme c'est habituellement le cas.

Après celui de 2017, la Malaisie avait dû cesser d'organiser, faute de rentabilité, le Grand Prix qu'elle accueillait depuis 1999, victime notamment de la concurrence de Singapour.

La Corée du Sud a suivi le même chemin en 2013, n'attirant pas un public suffisant à Yeongam, une ville isolée à la pointe sud de la péninsule. En novembre, le coût total de l'évènement avait été évalué à "plusieurs centaines de millions de dollars" par l'Agence de presse officielle vietnamienne.

Share