Thierry Neuville termine 6e, Elfyn Evans vainqueur — Rallye de Suède

Share

" Week-end difficile " pour Sébastien Ogier, qui termine quatrième d'un Rallye de Suède réduit de moitié par manque de neige, et remporté par son coéquipier Elfyn Evans (Toyota).

"J'ai eu de bonnes sensations, je pense que j'aurais pu prendre un peu plus de risques à quelques endroits", estimait Evans à la mi-journée.

A l'issue de cette deuxième journée, le pilote M-Sport a expliqué sa progression par une recherche permanente de réglages plus performants.

Evans partait avec une avance confortable, à savoir 17.2 sur Tänak, 28.8 sur Ogier et 29.3 sur Rovanperä.

"Nous devons frapper le clou sur la tête, c'est une longue étape et vous pouvez facilement perdre beaucoup de temps si vous ne gelez pas avec les conditions". Evans récupère la place de leader provisoire au Championnat du monde à Thierry Neuville (Hyundai), victorieux au rallye Monte-Carlo fin janvier. Le Britannique touche donc du bout des doigts une première victoire cette année pour la deuxième manche de la saison. Après avoir un temps fait jeu égal en début de spéciale, Sébastien Ogier (Toyota) a lâché entre trois et quatre secondes sur son équipier dans le troisième intermédiaire, secteur où le Finlandais de 19 ans a surclassé l'ensemble de ses adversaires, pour échouer à 3,9 secondes et prendre la quatrième position du général (ainsi que trois points supplémentaires).

Seuls 5/10e séparaient les deux pilotes, à la lutte pour une place sur le podium, avant la dernière journée. Presque un crime lèse-majesté envers le Français, sextuple champion du monde.

La dernière spéciale, la Power Stage (ES18), offrant des points bonus au classement des pilotes, est la seule spéciale maintenue au programme de dimanche. Le parcours de l'édition 2020, autour de Torsby (centre-ouest de la Suède), n'a comporté que neuf spéciales au lieu de dix-neuf.

Share