Haïti : quinze enfants meurent dans l'incendie d'un orphelinat insalubre

Share

Dans la nuit de jeudi à vendredi, 15 enfants sont décédés dans un orphelinat en Haïti suite à un incendie provoqué par une bougie que les enfants avaient allumés pour éclairer leurs chambres car le système électrique dysfonctionnait selon la juge de la commune de Kenscoff.

Deux enfants sont morts dans l'orphelinat, et treize autres d'asphyxie à l'hôpital de Fermathe, a précisé la magistrate, Raymonde Jean Antoine. L'établissement abritait environ 66 enfants au total. Un journaliste de l'AFP sur place décrit le bâtiment de deux étages comme insalubre, avec une seule sortie accessible, et des lits superposés dans un état parfois déplorable entassés dans de petites chambres.

" Les conditions dans lesquelles vivaient les enfants sont vraiment, vraiment négligées: nous voyons que les enfants vivaient comme des animaux ", a déploré la juge Jean Antoine, ajoutant n'avoir " pas constaté la présence d'extincteurs ".

Le groupe de Pennsylvanie n'était pas autorisé à exploiter l'orphelinat, a déclaré Arielle Jeanty Villedrouin, directrice générale de l'Institut pour la protection sociale et la recherche, qui supervise les programmes de protection sociale et est responsable de la délivrance des accréditations.

Début 2019, l'administration avait constaté que seuls 35 des 756 centres d'hébergement de mineurs recensés à travers le pays disposaient d'une autorisation de fonctionnement.

C'est à Haïti qu'un couple de Français venus adopter a été tué il y a près de trois mois.

Share