CAN tous les 4 ans : Eto’o et Habib Beye désapprouvent Gianni Infantino

Share

Considérée comme assez proche du dirigeant, la légende Samuel Eto'o s'oppose catégoriquement à cette initiative et il ne s'est pas gêné pour le faire savoir à l'Italo-Suisse. Mais je crois que Gianni Infantino a manqué de tact. Je ne serais pas ce nègre de maison qui, parce qu'il voyage partout avec lui, accepte tout ce qu'il dit. Et selon ses termes, il n'y est pas allé du dos de la cuillère pour rappeler au patron de la CAF qu'il n'a pas intérêt à toucher à la compétition des africains, la fête du football sur le continent.

Les propos du président de la FIFA, "La CAN génère vingt fois moins que l'Euro". Cela a-t-il permis de développer les infrastructures? Avoir une CAN tous les deux ans, est-ce bien sur le plan commercial? "Pensez à l'organiser tous les quatre ans ". "Ils veulent avoir à disposition les Mohamed Salah, Sadio Mané ou Pierre-Emerick Aubameyang", estime le Camerounais, qui y voit l'expression d'un rapport de force politique.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, avait préconisé récemment à Rabat d'organiser la CAN tous les quatre ans dans le but de "la rendre plus commercialement viable et attrayante à l'échelle mondiale". "La FIFA défend l'intérêt des clubs européens ", insiste-t-il, avant de s'interroger, pessimiste.

"Si on travaille ensemble, on ne va pas seulement doubler les revenus de la CAN mais on va les multiplier par 4 ou par 6 en présentant un produit pas seulement à l'Afrique mais au monde", a argué Gianni Infantino devant les dirigeants du foot africain.

Plus encore, si c'est pour des raisons de retombées que la CAN devrait être organisée tous les quatre ans, où va venir le surplus d'argent après l'organisation la quatrième année? Sans oublier les obligations de financements du football africain que permet la CAN dans ses échéances actuelles.

"Comment va-t-on financer notre football?" Mais, traditionnellement, la CAF a toujours défendu avec force le principe d'une CAN tous les deux ans. ", questionne l'ancien "Lion indomptable ". C'est ce que le président Ahmad (président de la CAF) est en train de faire... "Nous devons mettre notre football au niveau de celui des Européens" , suggère l'ex d'Everton.

Share