Hauts-de-France : des vents entre 100 et 120 km/h attendus

Share

Le record date, quant à lui, du 25 janvier 1990 avec une rafale de 168 km/h enregistrée à Beauvechain.

Des 2.000 clients privés de courant en Eure-et-Loir, ce lundi 10 février 2020, à 6h30, suite au passage de la tempête Ciara, ils ne sont plus que 300 à ne pas bénéficier d'électricité, ce lundi soir, à 19 heures.

En mer, la circulation des ferries dans la Manche entre Calais et Douvres a été interrompue dimanche midi "jusqu'à nouvel ordre". La tempête a fait plusieurs blessés, dont au moins trois graves.

En Allemagne, l'alerte rouge est toujours en vigueur pour le sud du pays.

Cette fois, et sans métaphore, une tempête va bien s'abattre sur le championnat belge.

En Belgique, des arbres, des corniches d'immeubles et des échafaudages sont tombés dans la capitale belge, sans faire de victimes.

Samedi, les vents tempétueux compris entre 90 et 110 km/h concerneront l'Irlande et l'Irlande du Nord puis le nord de l'Angleterre et l'Ecosse à la mi-journée. "Il n'est pas exclu d'avoir de plus fortes rafales durant les orages locaux que nous avons eu car on n'observe le vent que sur 28 endroits", avait déjà écrit le monsieur météo belge sur Twitter vers 4h du matin. Le trafic a également été suspendu sur le Paris-Granville, la faute à un arbre tombé sur la voie près de Villedieu. Des centaines de vols ont également été annulés - 420 à Munich, 190 à Francfort et 150 à Düsseldorf et Cologne- à cause de fortes rafales de vent. Le service restera actif jusqu'à plusieurs heures après la fin des intempéries.

À Amsterdam, environ 240 vols au départ ou à destination de l'aéroport de Schipol ont été annulés dimanche.

Au Luxembourg, les élèves des établissements scolaires publics seront dispensés de cours lundi, en raison d'un avis de tempête très violente pour cette journée. Dans le relief des Vosges, les vents pourraient atteindre les 140 km/h.

Il est conseillé de limiter vos déplacements et de vous mettre à l'abri, de ne pas se promener sur le littoral ou en forêt, d'éviter toutes les activités en plein air, de ranger ou fixer les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d'être endommagés et d'être vigilants face aux chutes possibles d'objets divers. Dimanche, les transports aériens, ferroviaires et maritimes étaient perturbés.

A Wimereux (Pas-de-Calais), où des amateurs de glisse sont sortis en mer, les sauveteurs de la SNSM ont dénoncé des comportements "inconscients", ne respectant pas les "appels à la prudence les plus élémentaires" émis par les préfectures.

Share