Après le coronavirus, la Chine fait aussi face à une grippe aviaire

Share

La Chine fait désormais face à deux épidémies: le Coronavirus, qui a fait à ce jour 361 morts, et l'apparition d'une grippe aviaire H5N1 dans la province d'Hunan. Celle-ci intervient alors que le pays est actuellement aux prises avec le coronavirus de Wuhan. Or, cette dernière se trouve proche de la province du Hubei, foyer de l'épidémie du coronavirus. "L'exploitation compte 7.850 poulets dont 4.500 sont morts par contagion", précise cette même source. Aussitôt, les autorités chinoises ont décidé d'abattre près de 18 000 volailles, situées autour de cette zone infectée.

" Les autorités locales ont abattu 17.828 poulets après que l'épidémie se soit déclarée", poursuit la communication, aussi relayée par le Straits Times, citant l'agence Reuters.

Crédits: PxhereQu'est ce que H5N1? La crainte est en revanche une évolution du virus vers une forme facilement transmissible d'homme à homme. La conjonctivite, les symptômes gastro-intestinaux, l'encéphalite et l'encéphalopathie ont également été signalés à des degrés divers selon le sous-type " peut-on lire dans une publication de l'OMS de 2018.

Un virus qui se transmet essentiellement entre animaux, et particulièrement chez les volailles d'élevage.

Le virus de la grippe aviaire H5N1 - souvent surnommé "bird flu" - provoque de graves maladies respiratoires, principalement chez les oiseaux.

Share