Un rappeur condamné à 99 ans de prison — États-Unis

Share

"Elle était tout ce que j'avais", a affirmé vendredi Young QC à l'issue du verdict. Le jeune rappeur de Chicago a été condamné vendredi 31 janvier à 99 ans de prison par un tribunal de Chicago.

D'après le journal Chicago Sun-Times, Qaw'mane Wilson de son vrai nom, a été condamné à 99 ans de prison pour avoir commandité le meurtre de sa mère.

L'histoire est dramatique: Qaw'mane Wilson, aka Young QC, fait actuellement parler de lui non pas pour ses productions musicales, mais pour le fait divers dont il s'est rendu auteur.

Eugene Spencer a tiré sur la mère de son commanditaire alors qu'elle dormait dans son lit, avant de se battre avec le compagnon de celle-ci.

En 2012, âgé de 23 ans, il avait payé un ami afin de tuer sa mère Yolanda Holmes une mère "aimante" qui "gâtait son fils avec des habits de luxe, des bijoux et une Ford Mustang", rapporte le journal local. Avant de quitter les lieux, Eugene Spencer avait alors poignardé Yolanda Holmes à plusieurs reprises.

Enfin débarrassé de sa mère, le rappeur a vidé les comptes bancaires de sa mère.

Qaw'mane Wilson avait à l'époque retiré plusieurs milliers de dollars du compte en banque de sa mère pour faire pleuvoir des billets sur une foule dans une scène diffusée sur Youtube. La vidéo le montre ensuite en train d'entrer dans une banque pour retirer 20 000 dollars... puis en ressortir pour jeter les billets en l'air afin que ses fans se battent pour les récupérer. Une vidéo de la scène, devenue virale sur les médias sociaux en mai 2013, a été présentée au jury pendant le procès. "Tout ce qu'il voulait, elle lui donnait".

" Le mot " matricide " signifie le meurtre de sa propre mère", a déclaré le juge Stanley Sacks du comté de Cook devant la cour. Une voiture. Un travail.

Aujourd'hui âgé de 30 ans, le rappeur a assuré: "Personne n'aimait plus ma mère que moi". On pourrait dire qu'il était pourri gâté. Elle a donné la vie à Qaw'mane, et c'était son choix de la tuer. En échange, il a décidé de lui ôter la sienne.

Share