Nouvelles mesures de confinement en Chine, un mort à Hong Kong — Coronavirus

Share

De leur côté, les ministres de la Santé des pays du G7 ont convenu lundi de se coordonner " autant que possible dans les conseils de voyage et les mesures de prévention " face au coronavirus. Une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré ce mardi que les Etats-Unis "devraient adopter une attitude objective, juste, calme et rationnelle" et "s'abstenir de réagir de manière excessive".

Jusqu'à présent, les Philippines et Hong Kong sont les deux seuls territoires à avoir fait état de décès hors de Chine continentale.

Le gouvernement a octroyé trois jours de congés supplémentaires dans l'espoir de retarder le retour vers les villes des centaines de millions de travailleurs migrants rentrés dans leur province pendant le Nouvel An lunaire.

Face à la crise qui paralyse l'économie du pays, les Bourses chinoises ont été rattrapées lundi à leur réouverture par l'inquiétude qui a fait dévisser les autres places mondiales depuis dix jours.

De nombreux pays ont recommandé à leurs ressortissants de ne pas se rendre en Chine. Pour elle, c'est "un mauvais exemple".

Macao fermera l'ensemble de ses célèbres casinos, véritables poumons économiques du territoire, pendant deux semaines afin de tenter de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé mardi le chef du gouvernement local. "La Chine a noté que les États-Unis ont exprimé à plusieurs reprises leur volonté de fournir leur aide à la Chine, et espère que cette aide pertinente sera bientôt fournie", dit un communiqué publié sur le site internet du ministère.

La France, également, a entrepris le rapatriement de ses ressortissants.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a proclamé la semaine dernière l'urgence internationale, a révélé lundi travailler d'arrache-pied avec des géants du net pour combattre la désinformation en ligne autour du virus. La France a ainsi accueilli dimanche un deuxième avion transportant 254 personnes originaires de 30 pays. Les tests effectués pour une vingtaine d'entre eux en raison de "symptômes " se sont révélés lundi "négatifs ".

Cette personne était présente dans l'avion qui a atterri dimanche à Istres (Bouches-du-Rhônes) avec 250 personnes, dont 65 Français.

Enfin, à six mois des Jeux olympiques de Tokyo, l'agence antidopage chinoise Chinada a décidé de suspendre "momentanément" ses activités de contrôles "dans un souci de protection de la santé" en raison de l'épidémie.

Share