Le Jour de la marmotte : l'hiver sera-t-il long ?

Share

Les célébrations du jour de la marmotte, liées aux prédictions informelles face à l'arrivée hâtive ou non du printemps, se sont tenues dimanche matin au Canada et aux États-Unis.

Le rongeur Sam, en Nouvelle-Écosse, a prédit que l'hiver sera encore long et rigoureux.

La légende raconte que si le soleil brille ce jour-là, la marmotte, effrayée par son ombre, retourne dans son terrier, dans ce cas l'hiver continue pendant au moins six semaines.

Willie est sorti de son terrier une heure après Sam, à Wiarton en Ontario. Ces deux rongeurs sont sortis et n'ont pas vu leur ombre, signe que le printemps approche rapidement. Le printemps sera donc hâtif.

Dans son livre The Day Niagara Fall Ran Dry publié en 1993, le climatologue canadien David Phillips avait joué les rabat-joie en écrivant, après avoir analysé les données météorologiques de 13 villes canadiennes, que les prédictions des marmottes n'étaient exactes que 37 % du temps.

En prenant pied sur le continent américain lors de l'arrivée des immigrants, la tradition s'est attachée à l'animal hibernant le plus répandu, la marmotte.

Share