La politique s’invite au Super Bowl — États-Unis

Share

Enfin, le Tight End des Chiefs, Travis Kelce, serait le meilleur receveur avec 102 yards, 10 réceptions et un touchdown. "C'est magic Mahomes, c'est showtime Mahomes. Il a eu la volonté de remettre cette équipe dans le match". Damien Williams a ensuite donné l'avantage aux siens, avant de couronner la spectaculaire remontée de son équipe en terminant le travail d'une course de 38 yards sur un nouveau service du jeune quarterback de Kansas City.

"Nous n'avons jamais perdu confiance".

Une performance qui fait de lui la grande star de la finale, au détriment de son homologue d'en face Jimmy Garropolo, qui n'a pourtant pas démérité pour ce qui constituait sa première finale également, lui qui a à son palmarès pourtant deux Super Bowls, remportés sans jouer en 2015 et en 2017, en regardant briller celui dont il était alors le remplaçant à New England, Tom Brady.

Blog : EA pronostic les résultats du Super Bowl

Garropolo, qui ne constituait pas la première menace offensive pour les 49ers, contrairement au running back Raheem Mostert auteur d'un touchdown, a été efficace dans ses lancers pendant trois quart-temps puisque 18 sur 22 ont été complétés, dont un qui a permis à Kyle Juszczyk d'inscrire le touchdown égalisateur (10-10) avant la pause. Dan Marino n'a que 23 ans, mais c'est la star de la NFL.

Non loin, le coach des 49ers, Kyle Shanahan, a dû songer à cette malédiction qui s'est encore abattue sur lui.

Deux ans après Woodley, les Dolphins jouent le Super Bowl avec un autre jeunot. Une dernière interception lancée par Garoppolo ne faisait qu'assurer la victoire avant même la fin du temps réglementaire.Présents lors du premier Super Bowl (qui n'avait pas encore ce nom à l'époque) en 1967 (défaite contre Green Bay), vainqueurs du 4e en 1970, les Chiefs sont donc sacrés une deuxième fois, 50 ans après. Mais pour ses cent ans, elle ne pouvait rêver de meilleure publicité que cette finale passionnante. Pendant que Donald Trump ne savait pas où donner de la tête entre le Kansas et le Missouri, en confondant l'État d'origine des Chiefs dans son tweet de félicitations, aussitôt supprimé.

Share