Un 6e cas confirmé en France — Coronavirus

Share

Mardi, le Royaume-Uni avait demandé aux Britanniques d'éviter tout voyage "non essentiel" en Chine.

Face à la propagation du nouveau coronavirus, l'OMS a qualifié l'épidémie "d'urgence de santé publique de portée internationale".

Le ministère a pris l'initiative de remonter l'histoire de ceux testés positifs au coronavirus afin de rentrer en contact avec les personnes qu'ils ont croisé après leur retour.

Un cinquième cas de coronavirus a été confirmé en France, a annoncé mercredi soir la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lors d'une conférence de presse. Il s'agit de "la fille du touriste chinois hospitalisé récemment en réanimation dans un état grave", qui était le quatrième cas recensé dans l'Hexagone de cette pneumonie virale apparue en Chine en décembre. "Nous sommes en pleine enquête" pour déterminer notamment de potentielles transmissions.

Un médecin libéral parisien, qui avait reçu en consultation un patient chinois, est devenu jeudi 30 janvier le sixième cas de contamination au coronavirus nCov-2019 en France.

Agnès Buzyn a également déclaré que le premier vol, qui rapatrierait plus tard des ressortissants français de la ville chinoise de Wuhan - l'épicentre du virus - quitterait la France pour la Chine plus tard mercredi, avec un deuxième vol qui suivrait jeudi ou vendredi. Conséquences: tous les vols à destination et en provenance de Chine ont été suspendus par Rome.

Il est désormais précisé qu'une personne revenant de cette région la plus touchée par l'épidémie et présentant des signes d'infection pulmonaire doit être considérée comme un cas suspect "quelle que soit sa gravité".

Pendant près de 12 heures, les 7 000 passagers d'un bateau de croisière sont restés coincés dans le port italien de Civitavecchia, près de Rome.

Share