Plus de 300 morts, dont le premier hors de Chine — Coronavirus

Share

L'agence a cité le maire indiquant que "les capacités de la ville à traiter les patients restaient insuffisantes et qu'il y avait une grave pénurie de fournitures médicales telles que des combinaisons de protection et des masques médicaux".

Les États-Unis interdiront de leur côté à partir de dimanche à 22h00 GMT (23h00 en Suisse) l'entrée sur leur territoire aux étrangers s'étant rendus en Chine dans les 14 derniers jours.

Un avion espagnol affrété en coopération avec Londres va aussi rapatrier vendredi environ 200 personnes, dont 150 Britanniques, une vingtaine d'Espagnols et d'autres Européens.

L'Allemagne a rapatrié ses citoyens par avion militaire. Selon les spécialistes, le nombre de patients contaminés par ce virus de la famille du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) est monté à plus de 8 mille cas en Chine continental.

Le coronavirus a eu raison de sa première victime hors de Chine.

Le décès a également été confirmé par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

M. Galea a dit que l'OMS avait déclaré un état d'urgence afin d'aider les pays pauvres qui pourraient être mal équipés pour répondre à la crise.

L'épidémie de pneumonie virale en Chine a fait 45 morts supplémentaires dans la province du Hubei (Centre), ont annoncé samedi 1 février les autorités sanitaires locales. Des mesures jugées "excessives" par le gouvernement chinois.

"À l'encontre de l'OMS qui a recommandé de ne pas restreindre les déplacements, les États-Unis se sont précipités dans le sens inverse".

Les personnes de retour à leur domicile sont contrôlées dans leur résidence.

Une seule personne par foyer autorisée à faire les courses, et cela une fois tous les deux jours seulement. Et une quarantaine allant jusqu'à 14 jours sera imposée aux Américains ayant été au cours des deux semaines précédentes dans le Hubei.

Dans ce contexte, les barrières se renforcent.

Cette annonce est intervenue peu de temps après la décision des Philippines de ne plus accepter de voyageurs étrangers en provenance de Chine. Les personnes concernées devraient arriver dans le sud de la France dans la nuit de samedi à dimanche, où elles seront mises en quarantaine. Elle a cependant averti que les restrictions à la circulation des personnes et des biens durant cette période pourraient s'avérer "inefficaces", perturber la distribution de l'aide et plomber l'économie des pays touchés.

Moyen-Orient. Émirats arabes unis: 5 cas.

Share