Les compos de Rennes - Nantes

Share

Ce dernier but a été tout d'abord refusé pour hors-jeu et finalement validé après le recours à l'assistance vidéo.

Les Canaris, qui n'ont plus battu Rennes au Roazhon Park depuis six ans et reçoivent le PSG mardi à la Beaujoire, ont perdu l'occasion de se relancer au terme d'un match âpre, disputé, marqué par un engagement manifeste de part et d'autre et beaucoup de fautes. Ce scénario avec une défense titulaire, ce n'est pas imaginable.

Côté nantais, le danger est venu le plus souvent de Blas, très en vue et auteur de plusieurs frappes (10e, 31e), mais trop isolé.

L'ouverture du score a provoqué une accélération du rythme, avec des actions de part et d'autre, mais aussi un échauffement des esprits, en particulier lors d'une échauffourée entre Lafont et Raphinha, qui ont été tous deux avertis pendant que le capitaine nantais Touré encourageait les supporters nantais à redoubler d'ardeur. Dans les rangs nantais, Christian Gourcuff a dû composer avec de nombreuses absences pour ce match face à son ancien club.

Tout s'est joué dans les arrêts de jeu alors que Nantes menait (1-2) depuis la 80e minute. Et les assauts rennais n'ont pas cessé, jusqu'à ce que Raphinha arrache les trois points de la victoire en concluant à nouveau une frappe de Niang repoussée par Lafont. En effet menés d'un but dans le temps additionnel, les Bretons vont inverser la tendance grâce à des buts de Bourigeaud (94', 2-2) et Raphinha pour le doublé (98', 3-2).

Share