5G : Orange choisit les équipementiers Nokia et Ericsson pour déployer son réseau

Share

Pour autant, Orange (tout comme Free) se sont orientés vers des européens car, bien que l'Europe autorise le géant chinois sur son territoire, ce n'est pas sans des limitations inscrites dans la "boîte à outils " de la Commission européenne qui vise à renforcer la sécurité des réseaux dans l'Union et sa souveraineté. "L'opérateur historique a annoncé ce vendredi avoir choisi Nokia et Ericsson pour déployer son réseau 5G en France métropolitaine". A la suite de l'appel d'offre lancé début 2019 pour la sélection de ses fournisseurs d'équipement 5G, et au terme de plusieurs mois de tests, Orange a donc sélectionné les deux équipements européens, partenaires industriels de longue date.

Le partenariat avec Nokia se concentrera sur les régions Ouest et Sud-Est, zones sur lesquelles la société Nokia est déjà fournisseur de 2G/3G/4G sur le réseau mobile (RAN). Les deux équipementiers vont aussi fournir tous les services professionnels liés à cette nouvelle technologie, qui doit permettre aux entreprises d'être plus compétitives. Le partenariat avec Ericsson, d'une durée de 5 ans, concerne les régions Île-de-France, Nord-Est et Sud-Ouest.

Malgré son opposition à l'exclusion de Huawei en France, Orange prend donc les devants. Les premières autorisations ou refus sont attendus courant février.

Share