Mary Higgins Clark, la "reine du suspense", est morte à 92 ans

Share

Après un premier roman sur la vie de George Washington publié en 1969, elle décide de se tourner vers la littérature policière.

L'écrivaine américaine à succès Mary Higgins Clark est morte vendredi à l'âge de 92 ans. "Elle est morte paisiblement ce 31 janvier au soir, à l'âge de 92 ans entourée par sa famille et ses amis", a écrit l'éditeur dans un tweet. Les ventes de ses livres ont dépassé les 100 millions d'exemplaires. "C'est avec une profonde tristesse que nous disons au revoir à la Reine du suspense Mary Higgins Clark".

La romancière, l'une des plus vendues au monde, est née à New York, dans le Bronx, le 24 décembre 1927, dans une famille modeste d'origine irlandaise. Mary Higgins Clark est âgée de 10 ans lorsqu'une crise cardiaque emporte son père.

Mary devra travailler très jeune, comme standardiste dans un hôtel puis dactylo.

Elle cessera de parcourir le monde pour élever ses enfants tout en continuant d'écrire, dans sa cuisine de 5 à 7 heures du matin, avant l'heure de l'école. Son deuxième mari, John Conheeney, est décédé en 2018 à l'âge de 89 ans.

"Personne ne s'est jamais connecté plus complètement avec ses lecteurs que Mary", a commenté son éditeur de longue date, Michael Korda, dans un communiqué, rapporte Associated Press citant son éditeur, Simon & Schuster.

Sous son chignon toujours impeccable se cachait en permanence une nouvelle histoire, dans laquelle il lui arrivait de se venger de ceux qui avaient osé juger trop sévèrement à son goût son travail.

En 2000, Mary surprend en publiant "Trois jours avant Noël", un polar co-signé avec sa fille Carol.

Nombre de ses romans policiers ont été adaptés pour la télévision ou le cinéma comme La nuit du renard (A Stranger is Watching, Sean S. Cunningham, 1982), La maison du guet (Where are The Childen, Bruce Malmuth, 1986), Nous n'irons plus au bois (All around The Town, Paolo Barzman, 2002).

Share