Rapatriement des Français de Chine : une équipe médicale envoyée sur place

Share

Un premier avion de rapatriement de Français de Wuhan se posera sur le territoire national vendredi 31 janvier. Ces passagers ont fait l'objet "de tests dès leur arrivée", comme l'avait annoncé Pierre Dartout, préfet de la région Paca, lors d'une conférence de presse jeudi. À Carry-le-Rouet, le club Vacanciel, entouré d'une grande pinède, est situé dans une calanque accessible uniquement par une étroite impasse interdite par de la petite station balnéaire de 5 800 habitants, à une trentaine de kilomètres de Marseille.

Le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS), Philippe de Mester, a quant à lui tenté de rassurer les habitants sur les risques de contagion: " Vous ne courez absolument aucun risque", a-t-il martelé, se désolant des " abominations qu'on peut lire sur les réseaux sociaux ". André-Claude reconnaît: " il fallait bien les sauver, ces gens! Le lieu, qui est un complexe saisonnier, servira à leur mise en quarantaine. "Il y a plein d'autres endroits", se demandait vendredi matin un boucher, Frédéric Vernet. Refusant de " tomber dans la psychose", il s'inquiétait surtout pour " les affaires ". A partir de dimanche, la ville s'apprête en effet à lancer ses traditionnelles "oursinades", une fête populaire organisée tous les dimanches de février: pendant un mois, la commune se proclame capitale des oursins, ces "hérissons de mer" qui seront dégustés sans modération sur le petit port.

À l'hôtel Villa Arena, on se réjouit de ne pas avoir encore enregistré d'annulations. Au contraire, il va même accueillir quatre clients qui devaient séjourner dans le centre de vacances réquisitionné.

" On va voir comment ça évolue, mais il ne faut pas céder à la panique", estime le gérant Julien Carraretto, même s'il a reçu de nombreux coups de fil et SMS de proches l'invitant à rester prudent.

" C'est l'image que Carry renvoie qui m'inquiète", reconnaît Louis, moniteur à l'école de voile située à quelques mètres du centre de vacances".

L'avion militaire a décollé de Wuhan vendredi à 7h07 locales (00h07 heure française) et doit atterrir après environ 12 heures et demie de vol à Istres (Bouches-du-Rhône), ont déclaré aux passagers des membres de la délégation officielle française présente sur place, selon des journalistes de l'AFP à bord. Ils seront ensuite mis à l'isolement dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, une ville au bord de la Méditerranée. Ils ont été transférés à l'hôpital à Marseille, où leurs tests se sont avérés négatifs.

Plus de 9800 personnes ont été contaminées en Chine par le coronavirus de Wuhan depuis son apparition en décembre, a annoncé vendredi l'ambassadeur chinois auprès des Nations unies à Vienne, ce qui fait 2 000 cas de plus que la veille, alors que le bilan reste, selon lui, de 213 décès.

Share