Apple affiche les meilleurs résutats de son histoire

Share

Apple a publié cette nuit son bilan trimestriel pour le premier trimestre de son année fiscale 2020 - qui correspond au dernier trimestre de l'année calendaire 2019. De plus Apple a fait de vrais en 2019, et notamment celui d'axer de plus en plus ses activités sur les services non matériels, avec Apple TV+ et Apple Arcade pour commencer. Il faut dire qu'en termes de nouveautés, nous avons été servis ces derniers mois, que ce soit l'iPhone 11 et 11 Pro, l'Apple Watch Series 5, les AirPods Pro, sans oublier les MacBook Pro 16 pouces et le Mac Pro, les adeptes de la firme à la pomme ont été séduits.

Apple a renoué avec les résultats qui enflamment Wall Street. Une hausse de 8,9 % par rapport à la même période en 2019 alors qu'Apple réalisait un chiffre d'affaires de 84,3 milliards de dollars.

Apple enregistre encore des records trimestriels avec un chiffre d'affaires colossal et d'excellents résultats sur les objets connectés, accessoires et services.

Pour le trimestre en cours, Apple a fourni des prévisions plus larges qu'à l'accoutumé du fait de l'épidémie du coronavirus en Chine dont l'entreprise ne sait pas encore de quelle manière elle va affecter sa chaîne d'approvisionnement.

Le bénéfice par action s'est élevé à 4,99 dollars (contre 4,55 dollars pour les analystes selon le consensus Refinitiv). De même, son bénéficie net durant ce trimestre explose, avec une augmentation de 11,37%, atteignant les 22,2 milliards de dollars. Une preuve que la formule actuelle avec un iPhone 11 et deux iPhone 11 Pro fonctionne. Les services, qui réunissent 480 millions d'abonnés, totalisent 12,7 milliards de dollars de revenus sur ce premier trimestres (+17%).

En Bourse, la capitalisation d'Apple a plus que doublé en un an, le discours de Tim Cook sur le développement des revenus tirés des services, comme l'offre de vidéo en ligne ou la carte de crédit lancée avec la banque Goldman Sachs, ayant permis de compenser le ralentissement des ventes d'iPhone. On observe une baisse de 11,1 % pour un chiffre qui atteint à peine les 6 milliards de dollars.

Share