La Chine élargit son cordon sanitaire, près de 1300 cas confirmés — Virus

Share

Le coronavirus, qui se propage en Chine, commence à se répandre à l'étranger. Le point sur la situation ce samedi après-midi.

41 morts, 1 300 cas de contaminations, 56 millions de personnes confinées... Dans la ville chinoise de Wuhan, où le virus a été repéré, " personne ne peut sortir ", déclare un policier à l'AFP. 56 millions de Chinois sont désormais confinés dans la province du Hubei, autour de la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie. Tous les décès sauf deux ont été enregistrés à Wuhan ou ailleurs au Hubei, une province vaste comme la Syrie. C'est le cas de deux des trois patients français infectés à ce jour. De ce nombre, 237 sont considérés comme critiques, selon les autorités sanitaires. Deux sont hospitalisés à Paris et le troisième, à Bordeaux (Gironde).

"Le consulat général de France à Wuhan a informé les ressortissants français se trouvant à Wuhan qu'il envisage de mettre en place, en lien avec les autorités locales, un service d'autobus permettant aux ressortissants français qui le souhaitent et à leurs conjoints et enfants de quitter la ville de Wuhan", a indiqué le ministère dans un communiqué. Hong Kong a décrété samedi le niveau d'alerte sanitaire maximal sur son territoire afin de renforcer les mesures de lutte contre la propagation de l'épidémie apparue dans la ville chinoise de Wuhan. Cette mesure a été prise par Carrie Lam, cheffe de l'exécutif de l'ancienne colonie britannique.

- Cinq cas ont été enregistrés dans la région autonome de Hong Kong.

Similaire à l'épidémie de Sras. Certains provoquent de simples rhumes et des syndromes grippaux bénins, mais d'autres peuvent être à l'origine de complications respiratoires graves. Deux des patients ont contracté la maladie à leur retour de Chine.

Ils ont été confirmés le 25 janvier en Australie. Le docteur Nathalie MacDermott du King's College de Londres juge vraisemblable que le virus se répande via des gouttelettes dans l'air lors d'éternuements ou de quintes de toux. Mais "il y a d'importantes différences avec le Sras, comme l'absence de symptômes affectant les voies aériennes supérieures (nez qui coule, mal de gorge, éternuements) ", analyse l'auteur principal de ces observations, le Pr Bin Cao. Ce virus proviendrait d'un animal vendu sur le marché de Wuhan, probablement " un oiseau ou un mammifère " selon les déclarations de scientifiques dans la revue Nature. Aucun voyageur n'aurait présenté de symptômes liés à l'inquiétant virus.

La ministre de la Santé a appelé à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes. Son fils de 37 ans, qui l'accompagnait, a aussi été testé positif. " A ce stade, il n'y a pas de recommandations particulières pour la population, explique le ministère de la Santé. Comme pour l'épisode actuel de grippe saisonnière, les mesures barrières (tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, porter un masque, se laver régulièrement les mains) sont efficaces ".

D'après un montage diffusé par Epoch Times, journal diffusant en chinois basé à New York, ces scènes se sont répétées dans toute la ville, des personnes au sol étant ramassées au milieu de la rue par des hommes vêtus de blanc afin d'être transportées dans les hôpitaux. En Bretagne, il existe un établissement de santé de référence (ESR): le CHU de Rennes.

Le CHU de Rennes fait partie des 12 établissements de santé de référence.

Share