Des millions de Chinois confinés — Virus

Share

La Chine met l'accent sur la lutte contre l'épidémie. La quasi-totalité des commerces, y compris les cafés et les restaurants, étaient clos, plongeant Wuhan dans un calme surréaliste pour une métropole chinoise.

La France dispose de sept consulats dans ce pays dont un à Wuhan (centre), la métropole de 11 millions d'habitants d'où est parti le nouveau virus qui a commencé à se répandre dans le monde.

L'épidémie a contaminé depuis décembre plus de 570 personnes et fait 18 morts, selon un dernier bilan.

A 70 km à l'est, la ville voisine de Huanggang est elle aussi confinée.

Mais à l'intérieur même de Wuhan, les transports publics étaient à l'arrêt et les festivités du Nouvel An ont été annulées.

Deux fêtes traditionnellement organisées dans des temples de la capitale chinoise sont également concernées par cette mesure, prise dans le cadre du dispositif de santé publique mis en oeuvre pour endiguer l'épidémie de coronavirus.

Au terme d'une réunion de deux jours à son siège de Genève, l'Organisation mondiale de la santé a reconnu jeudi "l'urgence en Chine" mais a jugé qu'il était "trop tôt" pour parler "d'urgence de santé publique de portée internationale".

"Ne vous y trompez pas, c'est une urgence en Chine". Mais ce n'est pas encore une urgence sanitaire mondiale. "Cela pourrait le devenir", a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Des membres du personnel médical en combinaison de protection à l'hôpital Zhongnan de Wuhan, le 22 janvier 2020 en Chine.

Au total, quelque 26 millions de personnes sont concernées par ces mesures au Hubei, une province de près de 60 millions d'habitants. Hong Kong a signalé mercredi son premier cas suspect, un homme de 39 ans arrivé en train de Wuhan. Mais le résultat définitif des tests médicaux ne sera connu que ce jeudi.

La souche incriminée est un nouveau type de coronavirus, une famille comptant un grand nombre de virus. Le ministre saoudien de la Santé a, quant à lui, démenti les propos du ministre des Affaires extérieures indien, qui avait indiqué sur Twitter qu'une infirmière indienne avait été contaminée dans un hôpital du sud de l'Arabie saoudite.

Les coronavirus sont une grande famille de virus qui infectent généralement les animaux mais peuvent parfois évoluer et se propager à l'homme.

Les contrôles de température corporelle se sont généralisés dans plusieurs aéroports d'Asie, du pourtour du Pacifique ainsi qu'au Royaume-Uni, au Nigeria et en Italie. L'OMS a confirmé l'existence d'une transmission entre humains, soulignant que ce n'était pas "inhabituel". Les chercheurs espèrent entreprendre des essais cliniques d'ici le mois de juin. Dix-huit personnes ont succombé au virus dans la région de Wuhan, foyer de l'épidémie qui commence à s'étendre.

Ce dernier a d'ailleurs effacé tous ses gains depuis le début de l'année.

Hangzhou, en Chine, où certains habitants portent des masques de protection.

Share